J’ai commençé à lire alors que j’avais trois ans.

[…]

Après trois ans dans le Programme d’Éducation International, j’ai décidé de partir, avant de devenir folle, (j’y ai tout de même appris un peu d’espagnol!), pour être folle différemment: deux ans en concentration Art dramatique. Apprentissage multi-disciplinaire et exigeant: théâtre, danse, diction et chant, mise en scène, histoire de l’art, poésie et littérature, philo, analyse de texte et mise en pratique de tout ça dans une pièce de théâtre tragédie grecque version contemporaine et aussi une production synthèse de fin d’année en équipe de six.

Mes dernières études connues consiste en mon DEC en Histoire et Civilisation. Cours d’anthropologie, de sociologie, de sciences politiques et sociales. Sans oublier allemand, philosophie, histoire générale, de l’art et du cinéma, littérature, logique, et s’pas mal ça.

À l’intérieur de tout ce foullis, j’ai découvert les luttes politiques étudiantes, les enjeux sociaux et environnementaux de notre joyeux monde contemporain. J’ai appris à réfléchir, argumenter, m’exprimer, critiquer, et autres trucs qui demandent rigueur-et-discipline, selon les autorités qui nous enseignent.

Mais bon, c’est aussi après tout ça que j’ai décidé de prendre une année sabbatique, question de développer d’autres trucs que des choses utiles à la société. (Ça commençait à me prendre la tête, vraiment).
Alors ainsi goes ma nouvelle et adorable passion pour la voile, mon goût pour le voyage, l’aventure et la liberté, goût qui ne vient pas sans un amour pour le plein-air et l’eau salée.

Mais comme vous voyez, mes vieilles passions artistiques ne partent jamais!
Que ce soit musique, cinéma, danse, théâtre, bouquins, peinture et autres arts contemporains, je suis partante et j’adore toujours écrire dessus, surtout si c’est pour critiquer! (Constructivement ou amusant, évidemment.)