Comment parler du Musée de la Mer. En fait, il est important de mentionner que nous n’avons vu qu’un seul bâtiment de ce Musée, (celui de l’Empress of Ireland), ce qui peut grandement fausser la vision que nous avons retirée de sa visite.

En entrant, on est accueilliE chaleureusement (comme partout à Rimouski d’ailleurs) par un guide super fin qui nous explique comment ça fonctionne. Un ticket d’entrée nous donne droit à la visite de tous les bâtiments, plus un film ainsi que la possibilité de grimper le phare. Jusque là, génial. Jusqu’à ce qu’on nous donne le tarif. Ouain, c’est cher, mais on aime les phares, et l’histoire de l’Empress pique notre curiosité, alors on y va.

Déception. L’histoire méconnue de ce méga-bateau qui a lui aussi coulé à pic (en 14 minutes!) deux ans après le Titanic est, il est vrai, captivante et super instructive pour les gens curieux comme nous. On nous en raconte sur la construction du navire, ses particularités ainsi que sur mille trucs techniques hyper intéressants, avec images, photographies et reliques récupérées de l’épave à l’appui. Malheureusement, tout tourne au vinaigre au visionnement du film, qui nous laisse perplexe quant aux motifs qui ont poussé les réalisateurs à le tourner. Nous faire pleurer comme des bébés?

Et les témoignages qui ponctuent la fin de l’expo ajoute au mélodrame…

Malgré tout, nous avons adoré la visite du phare. Le guide était super gentil, il savait qu’on n’était pas vraiment étudiantes et nous a chargé comme telles. Vu qu’on était seules avec lui (la visite est impossible sans guide-accompagnateur), on en a profité pour poser pleins de questions concernant le fonctionnement des phares en général. En plus, la vue sur le fleuve était débile!

Coût : 8,50$/étudiant, 10.00$/adulte

Publicités