Bon. Je me décide à vous en parler. De mon nouveau jouet. Un petit bijou. Non, ce n’est pas un iPod. Ni autre lecteur mp3 du genre. Ce n’est pas non plus une radio portative, bien que c’est possible d’en avoir une de ce type-là.

Plusieurs d’entre vous la connaissez déjà, à ceux-là taisez-vous et laissez-moi écrire :P. C’est ma boîte de Pandore, celle qui ouvre des portes jusqu’alors insoupçonnée vers un nombre calculable mais tout de même effarant de bands, de tounes et de styles musicaux.

Je vous explique le concept de Pandora. Une gang de freaks de la musique, informaticiens et musiciens confondus, ont décidé de bâtir le Music Genome Project. Le MGP, c’est une base de donnnées de reconnaissance musicale non pas par type de musique mais par type d’accord, de tonalité, de voix et d’instrumentation. Et puis bon là leurs amis étaient jaloux et voulaient eux aussi avoir accès à ce super projet, alors ils ont créé Pandora (et sont probablement riches à l’heure qu’il est).

Ah mais je vous entends déjà me dire, ben là s’il faut payer…
Eh bien non, c’est gratuit! Il y a énormément de gens qui travaillent à ce projet, dont d’autres freaks-chanceux qui parcourent les villes (mostly USA) à la recherche de groupes émergents et plus undergrounds. Ce qui fait qu’on a autant de musique archi-connue que de nouveaux bands originaux et intéressants.

Le seul hic, c’est qu’il y a très peu de groupes francophones. Mais ne vous inquiétez pas, le champ de musique ne se restreint vraiment pas aux États-Unis.
Il y a aussi qu’après un certain moment, la station devient répétitive et on a fait le tour. Dans ce cas, soit on ajoute un band, soit on supprime et on passe à autre chose!

Alors qu’est-ce que vous attendez? Vous cliquez sur le lien, entrez un nom de band ou de toune, dépendamment si vous êtes du type « groupe », comme moi, ou du type « toune », comme d’autres… N’importe quoi que vous aimez ou que vous voulez découvrir un peu plus, et vous laissez la station rouler, en prenant bien soin de donner du feedback (de la rétro-action…) à votre boite de Pandore. Et ensuite, tout ce que vous avez à faire, c’est de créer d’autres stations, d’en amalgamer, d’écouter et de découvrir pleins de nouveaux groupes et types musicaux!

Publicités